DIY – L’Horloge des moments de la journée

Ces derniers temps, Merveille s’embrouille avec les notions de temporalité.

Il me demande constamment « Et là Maman, on est le matin ou le soir ? ».

Du coup, j’ai eu l’idée de lui fabriquer une horloge reportant les moments de la journée. 20150810_181247

Ce qu’il faut….

Très simple à réaliser, il faut une imprimante, un cutter, un bâton de colle, une attache parisienne et un carton de format A4 (j’ai pris celui qui cale les bouteilles dans mes packs de lait).

Réalisation…

J’ai d’abord imprimé l’Horloge (que vous pouvez télécharger en cliquant ici), préalablement réalisée sur PowerPoint. Puis je l’ai découpé, et posé sur mon carton pour y reporter les contours.

Je les ai ensuite découpé au cutter, avant d’encoller les dessins dessus.

J’ai finalement attaché la flêche à l’aide d’une attache parisienne.

L’horloge a trouvé sa place sur notre porte d’entrée à l’aide d’un aimant que j’ai collé au dos du carton.

Condition sine qua non pour que ça fonctionne

Ne pas oublier de tourner la flêche 😉

Publicités

La déco du baptême – DIY sur le thème Hiver

Peu de chose à dire, mais plutôt beaucoup à montrer. L’évènement est passé, et s’est merveilleusement bien déroulé. Un agréable moment, de magnifiques souvenirs, des liens familliaux recollés. C’était une journée d’Amour et de pardon.

Encore une fois je ne peux qu’en venir à cette conclusion : Merci Lumière d’être né, d’être là. C’est grâce à lui, via son baptême, que ces liens ont pu se recoller, qu’une petite soeur a été « retrouvée », et c’est un merveilleux cadeau qu’il me fait une fois de plus. Je ne mérite pas tout le bonheur qu’il m’apporte.

Pour la décoration, j’ai cherché l’essentiel de mes idées sur Pinterest, sur le thème de l’hiver, que j’ai ensuite mis en pratique. Voilà le résultat.

ensemble

neige 2

interieur pot

pot

serviette

menu

neige 1

 

Préparation du baptême #1

En ce moment, à la maison c’est un peu le branle bas de combat depuis deux semaines car nous sommes en plein préparatifs pour le baptême de Lumière. C’est un évènement assez chronophage, aussi bien sur les actions à mener en coulisse que sur le baptême en lui-même.

Concrètement comment ça se prépare ?

Dans ma famille, les baptêmes ont toujours donné lieu à de grandes festivités avec toute la famille d’invitée. Un peu comme un mariage. Personnellement on a pas trop les moyens, du coup pour Lumière on fait comme pour Merveille : comité restreint comprenant les grands-parents + oncles/tantes + cousins/cousines du futur baptisé (ce qui fait tout de même une vingtaine d’invités, enfants compris).  Même si cela ressemble plus à un grand repas de famille, cela nécessite malgré tout une certaine logistique. Voici un petit check-up des actions à mener « en coulisse » pour la journée en elle-même. Je ferai un autre billet ultérieurement pour expliquer comment se prépare la cérémonie de baptême en lien avec l’église.

20141129_172542

Logistique

– Faire la listes des invités en notant le nombre de personnes totales mais aussi le nombre de cellules familiales (ex: un couple avec 2 enfants = 1 cellule)

Le faire-part

– Choisir le faire part d’invitation ou le faire soit-même.

– Suivant la période de l’année choisie pour le baptême, l’envoyer entre 1 et 6 mois avant le jour J. Comme nous baptisons Lumière le 20 décembre, il a donc fallu prévenir les invités suffisamment en avance car cela tombe sur les vacances de Noël.

IMG_1776

Le repas

Choisir quels plats seront servis et établir sa liste de course en fonction. (si on fait un plat pour la première fois, ne pas hésiter à le tester en amont, histoire de ne pas se retrouver avec un plat aux goûts étranges le jour J).

– Essayer de prévoir des plats qui se cuisinent un maximum la veille pour avoir à en faire le moins possible le jour même, on est bien assez occupés comme ça.

Créer le menu et l’imprimer.

La déco

Établir un thème de décoration (le baptême de Lumière sera sur le thème de l’hiver et de la neige)

Glaner sur le net via Google ou Pinterest des idées de DIY ou acheter tout fait.

Préparer suffisamment à l’avance tout ce dont on aura besoin pour la réaliser (non, ne pas lorgner sur la date du 19 décembre ! S’y mettre la veille au soir n’est pas une bonne idée)

Passer à l’action à coup de colle, de ciseau…etc (de chewing-gum et voilà je viens de créer une tablette à la MacGyver !)

L’installer la veille au soir une fois les enfants couchés (si je veux qu’il en reste autre chose le lendemain qu’un amas chaotique jonchant le sol).

Pour la cérémonie

– Acheter la tenue de baptême, ou plutôt recycler celle du grand frère.

– Ne pas oublier de se choisir une tenue pour soit (« Chéri, je n’ai plus rien à me mettre !!!!! »)

– Se concerter avec la Marraine et le Parrain pour l’achat de la médaille.

– Le cierge, c’est bon pas besoin d’y penser c’est fourni par l’église chez nous (mais ça dépend des paroisses).

– Les livrets de cérémonies sont à taper puis à imprimer et relier.

– Ne pas oublier l’offrande pour l’église à la maison le jour J comme on avait fait au baptême de Merveille. Obligés de demander un chèque à ma sœur aînée ce jour là, on avait un peu honte…

– Remplir la batterie de son appareil photo pour ne pas se retrouver en rade le moment venu.

 IMG_1767

Le thermomètre à comportement

Depuis la rentrée, nous étions confrontés à de violentes crises de furie de la part de Merveille. Non, ne t’inquiètes pas, je ne vais pas faire un doublon de cet article là, je veux juste parler de la solution que nous avons trouvé pour y remédier : le thermomètre à comportement.

wpid-20141015_171753.jpg

Merci les DIY d’HysterikFamily

Comme toute maman blogueuse, j’aime me balader sur la toile et lire les blogs d’autres parents. J’ai une préférence pour ceux empreint de douceur. Parmi ceux-là, un que j’aime beaucoup est celui d’HysterikFamily. Et en plus d’être un blog très sympathique, son auteur, Hysterikmum, est une super dessinatrice qui publie régulièrement des DIY fait à base de ses dessins : mémory, puzzle, etc…

C’est donc en lisant son article sur les règles de la maison, que j’ai eu l’idée de faire pareil pour Merveille. Bien entendu, je n’ai pas fait exactement le même et l’ai plutôt adapté aux besoins de mon petit prince. Surtout que je me suis rendue compte que ce qu’on lui disait à l’oral rentrait par une oreille et ressortait par l’autre, et qu’en effet étant plus visuel comme moi, des dessins pourraient vraiment nous aider à lui transmettre les règles. Cette idée de tableau était donc une excellente idée à tester.

Comme j’en ai déjà parlé auparavant, je suis nulle en dessin, j’ai donc repris les dessins d’Hysterikmum qu’elle fournit gentiment ici et les ai  adapté aux différentes crises de Merveille : lorsqu’il jetait des objets, nous tapait ou dernièrement faisait volontairement pipi au lit pour nous défier (il a quand même sorti à son père qu’il faisait exprès pour avoir une excuse pour sortir du lit…).

J’ai ensuite créer un thermomètre pour chacun avec des smiley rouges pour les mauvaises actions et verts pour les bonnes. Lorsque un thermomètre est plein de vert, il a le droit à la TV, un cadeau ou de jouer sur la tablette en fonction du thermomètre correspondant. Sinon à l’inverse il est plein de rouge, il est privé de la récompense qui y est lié pendant 1 semaine.

Alors ça fonctionne ou pas ?

Quand j’ai présenté ce tableau à Merveille, il a tout de suite compris le fonctionnement. Puis il a non seulement sourit mais il m’a aussi pris dans les bras en me disant « merci maman! ». Heureusement que j’étais assise sinon je serai tombée sur le c**.

Mais surtout, depuis il n’y a eu qu’un ou deux petits dérapages en 3 semaines !!!!! Et dès qu’un post-it bleu vient entacher le tableau, il est catastrophé. Vous n’imaginez pas le bien être retrouvé à la maison grâce à ce tableau. 😀

 

DIY carnet de liaison parents-nounou

Je vous en parlais hier ici, Lumière passe désormais 4 jours par semaine avec une assistante maternelle. (Ouinnnnn 😥 )

Forte de ma première expérience avec Merveille (qui fut assez désastreuse sur le plan humain), je tiens à mener à bien cette relation-ci avec la nouvelle nounou, avec qui, soit dit en passant, le courant passe carrément mieux. C’est pourquoi j’ai tenu à soigner cette rentrée en préparant un petit carnet de liaison.

wpid-20140923_152837.jpg

Un carnet ça sert à

Non seulement cela me permet de connaître les informations de la journée sur bébé (Quels repas ? Faut-il réapprovisionner en couches ? En sérum phy ? Comment a-t-il dormi ?…etc.). Suffit de discuter avec la nounou en récupérant Lumière le soir pour savoir tout ça me direz-vous, sauf que voilà, contrairement à Merveille – qu’on déposait ensemble avec Prince charmant le matin et que je récupérai le soir -, là j’ai dit stop. C’est NOTRE enfant et je refuse d’être la personne qui le dépose le matin ET le récupère le soir encore une fois. Alors on a changé de mode de fonctionnement : je dépose les enfants au centre/nounou le matin et Prince charmant les récupère le soir. Sauf que je ne vous apprendrai rien en vous révélant que Prince charmant est un Papa ! (Désolée du choc pour ceux qui l’apprennent seulement 😎 ) Et comme beaucoup de Papa, les infos de la nounou rentrent par une oreille et ressorte par l… (je vous laisse le choix pour compléter). Encore lundi matin, en déposant Lumière la nounou m’informe que « comme j’ai dit au Papa, il me faudrait des couches svp ». Hein, hein ?! C’est malin le fameux Papa ne m’a rien dit… Je lui en parle le soir, et là il me répond « Ah bon ? Il fallait des couches ? ». Sans commentaire… (si vous en voulez vraiment, relisez juste 2 phrases plus haut 😉 ). Vous comprendrez donc pourquoi le carnet est vital ! Ainsi elle note tout dedans, et si Prince charmant oublie les recommandations du soir, pas de soucis, il me suffit de vérifier dans le carnet.

Mais aussi à…

Je disais donc cela aide avec les infos bébé du jour. Mais en plus, cela permet aussi de garder une trace en souvenir des journées qu’il aura là-bas. Car on y trouve une partie dédiée aux photos (rentrée, Noël, et autres événements marquants), mais aussi un petit encart sur chaque journée pour y annoter un fait notable qui pourrait se réaliser : des fois que lui prendrait l’envie de faire son premier 4 pattes et son premier pas là-bas (il n’a pas intérêt mais sait-on jamais grrrr). 😉

Puis comme vous le savez je suis très « souvenirs ». Que ce soit à travers mes livres photos que je me fais un devoir de réaliser tous les ans, ou bien des carnets Baby note 1 et 2 de Lumière, ou encore du cahier de Merveille que je lui tiens depuis le jour où on a décidé de se lancer dans l’aventure « bébé » jusqu’à aujourd’hui dans lequel je retranscrit tous les faits importants. Bref, j’aime garder une trace pour m’y replonger avec émotions dans 30 ans quand eux-même deviendront Papa.

Mode d’emploi

Après quelque recherches sur la toile, j’ai trouvé mon bonheur sur ce site et me suis donc largement inspirée des pages de ce document pour créer mon propre carnet de liaison fait maison. J’ai réalisé chaque page sur PowerPoint où 1 page = 1 diapo. Pour la couverture, j’ai pris un dessin que j’avais dessiné avec Merveille, ce n’est pas un Monet mais symboliquement j’y tenais. Pour l’inclure, il m’a suffit de le scanner et d’ « insérer l’image » sur ma diapositive PowerPoint ensuite. Enfin, j’ai réalisé la mise en page sur Word en incluant les pages de mon PowerPoint avec la fonction « Insérer un objet ». Il y avait sûrement plus simple, mais je n’avais pas envie de chercher.

J’ai bien entendu adapté le contenu selon mes besoins et ai mis les coloris de mon choix. Voilà le résultat :

wpid-20141007_182722.jpgwpid-20141007_182745.jpgwpid-20141007_182951.jpg